Le 15 juillet 2018 à 17h00, la grande majorité du pays était rassemblée devant des écrans,

à regarder la finale de la coupe du monde de football. A ce moment, des lieux habituellement bondés étaient délaissés par les français. Le temps d'un match, plus rien n'existe, des espaces se libèrent...

laissant place à une performance artistique jouant contre la montre.

Cette dernière met en lumière des villes désertées par la folie des hommes pour le sport.

90 minutes, Top Chrono !

17h06 ; 0-0 . Galerie de supermarché.

Le vigile croisé plus loin se demande ce que l'on peut bien faire ici..

17h11 ; 0-0 . Personne à l'horizon.

A la radio, nous entendons le commentateur sportif :

«c'est comme si le temps s'était arrêté ».

17h26 ; 1-0 . Arrivée au centre-ville.

Sarah repère ce spot photo. Pas l'ombre des 52 000 habitants

17h41 ; 2-1 Dans le centre historique

Un peu de lèche-vitrine avant la mi-temps ?

17h34 ; 1-1 . On se prélasse au jardin public

Les croates viennent de manquer une belle occasion et Mbappé lance un contre.

18h14 ; 3-1 Besoin de refaire de l'essence.

La radio crépite : Troisième but ! Ici, toujours personne.

18h20 ; 4-1 . Zone commerciale

Si vous n'aimez pas la queue aux caisses,

c'est le bon moment pour aller faire vos courses

18h28 ; 4-2 . Sur la route des plages.

Pour information, nous sommes dans le 5ème département touristique français, en plein mois de Juillet....

18h50 ; La France est championne du monde.

Du haut de ce pont, les clameurs de la ville nous parviennent.

Peu de temps après, les voitures recommencent à rouler et la vie reprend son cours.